L'Œil ivre | Association Mozaic
16386
portfolio_page-template-default,single,single-portfolio_page,postid-16386,bridge-core-2.6.0,qode-page-transition-enabled,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-24.5,qode-theme-bridge,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.5.0,vc_responsive

L’Œil ivre

AVRIL 2021

RÉSIDENCE – LE GLANEUR

 

Nous sommes tous des êtres de fictions. Nous traversons au fil de notre vie une multiplicité d’histoires et de récits qui forgent notre pensée, nos goûts, nos mots, nos réactions, nos attitudes. Nous écoutons des émissions de radios, regardons des films et des séries,nous vivons avec des voix et des présences, nous peuplons le monde d’êtres que nous pensons connaître sans les avoir jamais vu. Ce sont ces présences que Romain convoque dans ce spectacle. A partir de bouts de film, de différents extraits empruntés à notre fond culturel commun, Romain se crée un monde exclusivement fictif. Comme un DJ le ferait avec du son, il sample les voix des films qui l’ont marqué, s’approprie les personnages qu’il aurait voulu être, s’amuse à faire parler à distance des êtres qui n’ont jamais existé. Il finit par appliquer à la création une question très actuelle : si tout a déjà été fait artistiquement, la seule question pour faire du neuf aujourd’hui n’est-elle pas d’assumer un recyclage radical de l’ancien ?

5-9 AVRIL 2021

LE BOIS DE L'AUNE, AIX-EN-PROVENCE

ÉVÉNEMENTS PASSÉS 2021

MARS 2021

RÉSIDENCE – Alchimie

 

Un homme et une femme choisissent de s’éprouver totalement, en se mettant au milieu des flammes. Littéralement. Pour un dernier ébat ou un dernier combat.
Brûler, s’enflammer et se consumer entièrement. Sans penser à ce qu’il restera de cette combustion. Ou plutôt sans le craindre.
Car ils le savent déjà : à la fin, ils seront en cendres, personnages carbonisés dans leur fiction et danseurs épuisés dans le réel. Mais peu importe. Tout cela n’a pas d’importance maintenant. Ce qui compte, c’est cet instant qui se prépare, cet embrasement à venir, cette flamme, enfin.

Partant d’une installation avec 50 bougies allumées au plateau, Alchimie creusera la notion d’ardeur : ardeur du désir, ardeur de la lutte, ardeur de l’effort.

Ce sera une plongée dans cet imaginaire de l’incandescence, de tous les mouvements qui brûlent (mouvements du corps, mouvements sociaux,…), de tous ces désirs qui embrasent (physiques, artistiques, sexuels, politiques,…)

3-17 MARS 2021

LE ZEF, SCÈNE NATIONALE DE MARSEILLE

JANVIER 2021

RÉSIDENCE – Alchimie

 

Un homme et une femme choisissent de s’éprouver totalement, en se mettant au milieu des flammes. Littéralement. Pour un dernier ébat ou un dernier combat.
Brûler, s’enflammer et se consumer entièrement. Sans penser à ce qu’il restera de cette combustion. Ou plutôt sans le craindre.
Car ils le savent déjà : à la fin, ils seront en cendres, personnages carbonisés dans leur fiction et danseurs épuisés dans le réel. Mais peu importe. Tout cela n’a pas d’importance maintenant. Ce qui compte, c’est cet instant qui se prépare, cet embrasement à venir, cette flamme, enfin.

Partant d’une installation avec 50 bougies allumées au plateau, Alchimie creusera la notion d’ardeur : ardeur du désir, ardeur de la lutte, ardeur de l’effort.

Ce sera une plongée dans cet imaginaire de l’incandescence, de tous les mouvements qui brûlent (mouvements du corps, mouvements sociaux,…), de tous ces désirs qui embrasent (physiques, artistiques, sexuels, politiques,…)

4-10 JANV. 2021

LE ZEF, SCÈNE NATIONALE DE MARSEILLE

ÉVÉNEMENTS PASSÉS 2020

DÉCEMBRE 2020

RÉSIDENCE – Alchimie

 

Un homme et une femme choisissent de s’éprouver totalement, en se mettant au milieu des flammes. Littéralement. Pour un dernier ébat ou un dernier combat.
Brûler, s’enflammer et se consumer entièrement. Sans penser à ce qu’il restera de cette combustion. Ou plutôt sans le craindre.
Car ils le savent déjà : à la fin, ils seront en cendres, personnages carbonisés dans leur fiction et danseurs épuisés dans le réel. Mais peu importe. Tout cela n’a pas d’importance maintenant. Ce qui compte, c’est cet instant qui se prépare, cet embrasement à venir, cette flamme, enfin.

Partant d’une installation avec 50 bougies allumées au plateau, Alchimie creusera la notion d’ardeur : ardeur du désir, ardeur de la lutte, ardeur de l’effort.

Ce sera une plongée dans cet imaginaire de l’incandescence, de tous les mouvements qui brûlent (mouvements du corps, mouvements sociaux,…), de tous ces désirs qui embrasent (physiques, artistiques, sexuels, politiques,…)

7-11 DÉC. 2020

THÉÂTRE DU BOIS DE L'AUNE, AIX

SEPTEMBRE 2020

©Vincent Beaume

SPECTACLE – Underground

 

 Underground est un solo chorégraphique et sonore qui se joue en extérieur.
C’ est une pièce sur la mémoire des lieux, des paysages, une tentative de surgissement du vivant présent sous nos pieds.
Tout commence autour d’un trou: un homme est planté là, la tête entièrement enterrée.
C’est un corps sans tête, à la présence trouble: ici et ailleurs à la fois.
Il bouge comme si rien ne le gênait de ce monde à l’envers.
D’ailleurs est-ce bien lui qui est à l’envers ?

11 ET 12 SEPTEMBRE 2020

18H30

CDCN Atelier de Paris

JUIN 2020

©Vincent Beaume

SPECTACLE – Underground

 

 Underground est un solo chorégraphique et sonore qui se joue en extérieur.
C’ est une pièce sur la mémoire des lieux, des paysages, une tentative de surgissement du vivant présent sous nos pieds.
Tout commence autour d’un trou: un homme est planté là, la tête entièrement enterrée.
C’est un corps sans tête, à la présence trouble: ici et ailleurs à la fois.
Il bouge comme si rien ne le gênait de ce monde à l’envers.
D’ailleurs est-ce bien lui qui est à l’envers ?

26 ET 27 JUIN 2020

19H

CHÂTEAUVALLON, SCÈNE NATIONALE, OLLIOULES

MAI 2020

©Vincent Beaume

RÉSIDENCES – Underground

 

 Underground est un solo chorégraphique et sonore qui se joue en extérieur.
C’ est une pièce sur la mémoire des lieux, des paysages, une tentative de surgissement du vivant présent sous nos pieds.
Tout commence autour d’un trou: un homme est planté là, la tête entièrement enterrée.
C’est un corps sans tête, à la présence trouble: ici et ailleurs à la fois.
Il bouge comme si rien ne le gênait de ce monde à l’envers.
D’ailleurs est-ce bien lui qui est à l’envers ?

25 MAI-1er JUIN 2020

22-25 JUIN 2020

CHÂTEAUVALLON, SCÈNE NATIONALE, OLLIOULES

9-19 JUIN 2020

LE ZEF-GARE FRANCHE, SCÈNE NATIONALE, MARSEILLE

MARS 2020

RENCONTRES – Jam sessions

 

Comme chaque mois, Le Volatil organise une session d’improvisation pour tous ceux qui ont une pratique régulière dans leur discipline artistique.
Alors, que tu sois danseur, circassien, comédien, musicien ou chanteur ou encore si tu dessines, tu es le bienvenu. Si tu fais du tricot et que tu vas jusqu’à tondre le mouton en direct (on va quand même éviter l’abattage, parce que c’est salissant et qu’on respecte la cause animale), tu peux venir aussi, on n’a jamais vu ça au Volatil, et c’est même un plus, du coup.
Bref, on t’attend pour un joyeux big-bang, avec ton talent, mais surtout ton envie, ta verve et ton goût pour l’aventure.

1er ET 29 MARS 2020

18H00

LE VOLATIL, TOULON

WORKSHOP – La performance

 

Romain Bertet proposera un workshop à l’ESADTPM autour de la performance. Une série de performance sera ensuite donnée par les étudiants.

2-6 MARS 2020

6 MARS 2020 (performances)

18H00

ESADTPM, TOULON

STAGE – Clown ANNULÉ

 

Stage de clown avec Stefan Litty.

13-15 MARS 2020 - ANNULÉ

LE VOLATIL, TOULON

©Vincent Beaume

RÉSIDENCE – Underground ANNULÉ

 

Résidence pour la dernière création de la cie qui verra le jour le 20 juin 2020 au Festival d’Uzès.
Underground est un solo chorégraphique et sonore qui se joue en extérieur.
C’ est une pièce sur la mémoire des lieux, des paysages, une tentative de surgissement du vivant présent sous nos pieds.
Tout commence autour d’un trou: un homme est planté là, la tête entièrement enterrée.
C’est un corps sans tête, à la présence trouble: ici et ailleurs à la fois.
Il bouge comme si rien ne le gênait de ce monde à l’envers.
D’ailleurs est-ce bien lui qui est à l’envers ?

21-31 MARS 2020 - ANNULÉ

CHÂTEAUVALLON, SCÈNE NATIONALE, OLLIOULES

RÉSIDENCE – CIE CYGNE NOIR ANNULÉ

 

Le Volatil accueille la compagnie du Cygne noir / Fanny Alfonsi le temps d’une résidence de création.

23-27 MARS 2020 - ANNULÉ

LE VOLATIL, TOULON

SOIRÉE PLURIDISCIPLINAIRE – Conteste ANNULÉ

 

TESTE, c’est une revue trimestrielle, un véhicule poétique et un collectif.

TESTE, c’est Monsieur Teste de Paul Valéry, c’est le texte et c’est la tête, et c’est, pourquoi pas, le « testard », l’obstiné, celui qui ne renonce pas.

CONTESTE, c’est l’écriture, l’imaginaire, l’art, c’est-à-dire ce qui propose d’autres possibles, d’autres réels et les contredit si ça lui chante.

CONTESTE, c’est deux artistes, deux écritures qui se complètent : la parole rugueuse de Laurent Bouisset (Marseille) et la mélancolie espiègle de Thomas Astegiano (Toulon)

CONTESTE, c’est une soirée où les mots, les corps et les voix se mêleront à la musique et aux photographies de Sandy Ott, artiste plasticienne et photographe.

Entrée libre. Bar et petite restauration sur place

21 MARS 2020 - ANNULÉ

LE VOLATIL, TOULON

JANVIER 2020

© Pascale Beroujon

SPECTACLE – De là-bas

 

Création 2016 – Dans une scénographie faite d’argile, un être seul gît, creuse, traverse, chute, écoute, guette. Il cherche des passages comme autant de mémoires. Dans ce lieu, l’autre n’existe pas. L’autre, c’est la terre, c’est le lieu même.
Dans le cadre des Biennales Internationales du Spectacle (BIS).

Coproduction CCN d’Orléans (dispositif accueil-studio), Châteauvallon – Scène Nationale

22 JANVIER 2020

20H00

CCN, NANTES